Faire Acte de présence, Note d'intention/La Gâterie, 2017


ébrèchements échelle 1/ébrèchements boite à outils/désoeuvrement brouette/Variations Wittgenstein 
C’est la mise en œuvre de dispositifs performatifs de métamorphose, de changement de statut autour d’un geste unique, celui de marteler avec comme seul outil un marteau sur différents objets utilisés au quotidien par l’ouvrier de chantier. : 2 boîtes à outils en acier,  1 échelle en aluminium, 1 palette de bois, 1 brouette. La processus consiste à détruire, transformer et ré-interroger en quelque sorte l’outil de production afin de réaliser des objets détournés de leurs fonctions productives usuelles. Dans ces contextes, l’ oeuvre du philosophe Ludwig Wittgenstein y est présente et transversale à travers tous les travaux réalisés. L’ébrèchement, le désoeuvrement, le déploiement sont les concepts, aux contours flous, aux bordures dérapantes, chers à L. Wittgenstein, que je mets en oeuvre au travers des différentes réalisations de destructions/fabrications performatives, sonores et scultpturales.

Avec Faire acte de présence nous transformons La Gâterie en atelier de production d’œuvres et de performances.
Le lieu d’exposition devient un laboratoire de pratiques collaboratives autour du travail, du quotidien, du rythme et du langage.

Différents rendez-vous avec le public seront proposés tout au long de l’exposition, ils seront annoncés sur le facebook de Faire Acte de Présence et sur le site et facebook de La Gâterie.


https://www.facebook.com/faireactedepresence/
https://www.facebook.com/LaGaterie/
https://www.benoittravers.blogspot.fr
Mon non-site : riegelthestephan@gmail.com

Merci à Catherine Renaudin pour sa captation photographique.