Un thé contre la montre


Un thé contre la montre


 performance dans le cadre de échauffements 1997 à Rennes



Installation, performance intimiste et collective réalisée dans le cadre d’ échauffement, «festival» d’art éphémère organisé avec Bertrand Gondoin dans notre appartement.Le protocole proposé aux participants consiste à créer une installation avec des sachets de thé évidés prenant la forme de la ligne d’arrivée d’une piste d’athlétisme. Cette étape est délicate car la manipulation des sachets de thé demande beaucoup de contrôle individuel et collectif à tel point que cette action requiert du groupe une application partagée. Une fois l’installation terminée une course de flamme est organisée le long des lignes de sachets dont la base a été humidifiée pour une adhérence naturelle avec le parquet. Les flammes en embrasant la ligne d’arrivée provoquent un feu d’artifice d’intérieur tel une cérémonie de cloture intimiste. Les sachets de thé de cette ligne d’arrivée s’ envolent encore en flamme car ce matériaux est extactement le bon équilibre entre matière, poids et taille pour créer cet évènement physique et poétique. La performance s’agrémente de pauses thé et ne laisse aucune trace autre qu’un tas de màtière consummée.